Retour à la page d'accueil Contact
Victimes-Amiante.org
 

Amiante au Tribunal de Créteil : décès d'une ancienne juge contaminée par l'amiante présente dans les locaux

Publiée le : 20-09-2018


En juillet 2018, Madame Françoise BIENVENU, ancienne juge d’application des peines au Tribunal de Grande Instance de CRETEIL, âgée seulement de 62 ans, décédait des suites d’un cancer lié à l’amiante.

Cette victime avait travaillé au TGI de CRETEIL de 1992 à 2002, et présentait un mésothéliome pleural malin, cancer imputable à l’amiante.

Sa fille, Hélène, souhaite que le décès de sa mère incite les autorités à accélérer le désamiantage du site, débuté de façon partielle en 2005, et programmé pour 2019.

Le danger est partout : dans les flocages des salles de repos, les volets de désenfumage, les dalles de sol, les conduits de ventilation ...

En 2001, Monsieur Julien DE FLORES, un agent technique du TGI pendant 23 ans, a présenté une asbestose pulmonaire liée à l’amiante, reconnue comme maladie professionnelle et indemnisée par une rente versée par l’Etat et par le Fonds d’Indemnisation des victimes de l’Amiante (F.I.V.A.).

Une personne malade, une qui vient de décéder, toutes deux victimes de l’amiante !

Dans quelques années, combien de victimes de l’amiante ayant travaillé au TGI de CRETEIL vont être dénombrées quand on sait que les maladies liées à l’amiante ne se déclarent parfois que plusieurs dizaines d’années après la contamination ?

Pour SOS AMIANTE, Le Tribunal de Grande Instance de CRETEIL doit donc être désamianté dans les plus brefs délais et l’Etat doit, impérativement, prendre en compte la gravité de la situation.

SOS AMIANTE sera toujours auprès de ces victimes pour les conseiller et les aider dans toutes leurs démarches.